Difficultés à concevoir

Difficultés à concevoir2019-04-03T15:42:16+00:00

Si vous rencontrez des difficultés à concevoir un enfant vous n’êtes pas seul. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que c’est le cas de 48,5 millions de couples dans le monde après 5 ans d’essai.1

Globalement, on estime que 15% des couples sont touchés par des problèmes d’infertilité.3 Selon le Royaume-Uni-NHS, 1 couple sur 7 au Royaume-Uni rencontrent des difficultés à concevoir naturellement au cours de leur vie, c’est presque 3,5 millions personnes touchées par l’infertilité.4 Un facteur important dans la fertilité des femmes est l’âge. Des études montrent que la fertilité des femmes commence à baisser à la fin de la vingtaine. La probabilité d’une grossesse est deux fois plus élevée chez les femmes âgées de 19-26 ans que chez les femmes de 35-39 ans. 5 Votre potentiel fertile dépend de la disponibilité d’ovules sains et en vieillissant votre réserve ovarienne et la qualité des ovules diminuent.

Quelles sont les causes de l’infertilité ?

Selon l’OMS, l’infertilité est l’incapacité d’un couple sexuellement actif, n’utilisant pas de contraception, à parvenir à une grossesse en un an. L’infertilité peut être causée par de nombreuses choses différentes, y compris des facteurs masculins ou féminins ou une combinaison des deux. Les facteurs masculins comprennent les problèmes de spermatozoïdes, tels que le faible nombre de spermatozoïdes, la motilité médiocre, la mauvaise qualité du sperme, ou des problèmes avec les canaux transportant le sperme.

Quelles sont les causes de l’infertilité chez la femme ?

Les causes identifiables les plus courantes de problèmes de fertilité chez la femme sont les troubles ovulatoires, les maladies des trompes ou l’endométriose. Selon les normes d’UK-NICE, 1 femme sur 4 avec des problèmes d’infertilité a un problème d’ovulation, ce qui signifie qu’il n’y a pas de libération d’ovule ou que les ovaires ne libèrent pas un ovule mature à chaque cycle. 6 Les problèmes d’ovulation peuvent être dus à :

une insuffisance ovarienne prématurée, qui est un arrêt du fonctionnement des ovaires avant l’âge de 40 ans
des problèmes thyroïdiens, si votre glande thyroïde est soit trop ou pas assez active, les deux peuvent avoir un impact sur l’ovulation
un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et grossesse

Au Royaume-Uni, on estime qu’une femme sur 5 est affectée par le SOPK et plus de la moitié d’entre elles n’ont pas de symptômes. 4 Le SOPK est un déséquilibre hormonal comprenant des niveaux élevés d’insuline. La cause exacte du SOPK n’est pas connue, mais dans de nombreux cas, elle est congénitale. Les femmes atteintes de SOPK ne parviennent souvent pas à ovuler ou ovulent rarement et peuvent présenter des concentrations élevées d’hormone lutéinisante (LH). 7 Les ovaires n’expulsent pas d’ovule à chaque cycle et développent beaucoup de petits kystes. Les femmes atteintes de SOPK peuvent présenter des symptômes comme des règles irrégulières, une croissance excessive de la pilosité, de l’acné et une prise de poids. Une modification de l’alimentation et du mode de vie, des médicaments stimulant l’ovulation ou une FIV peuvent être proposés comme solutions de traitement possibles. La plupart des femmes atteintes de SOPK peuvent tomber enceintes avec un traitement. Beaucoup de femmes ne savent même pas qu’elles sont atteintes du SOPK puisque plus de la moitié des femmes qui souffrent de SOPK ne montrent aucun symptôme. 4 Tester votre taux de LH avec mylotus vous permet d’obtenir une indication sur votre taux LH de base et s’il est élevé ou non en le comparant avec le test du début de votre cycle. Si vous obtenez des résultats toujours positifs au début de vos tests de LH, vous devez consulter votre médecin pour obtenir de plus amples conseils.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et grossesse
Mode de vie et fertilité

Mode de vie et fertilité

Des facteurs tels que la charge de travail lourde, le stress chronique, la pollution environnementale et les modes de vie malsains sont également responsables d’une augmentation de l’infertilité. L’obésité et le tabagisme ont également été prouvés comme réducteur de la fertilité chez les hommes et les femmes. Un grand nombre de paramètres doivent se combiner pour former les conditions optimales à une grossesse. Beaucoup de ces paramètres ne sont pas stables et peuvent fluctuer de cycle en cycle en fonction de la femme. Pour les femmes qui ont des difficultés à concevoir, il est nécessaire d’aligner autant de ces paramètres que possible pour influencer positivement la conception dans un cycle donné. Diagnostiquer la cause de l’infertilité peut être difficile et le conseil le plus souvent donné est de continuer à essayer, ce qui peut être frustrant.

Infertilité inexpliquée

Un nombre étonnamment élevé de couples (environ 25%) reçoivent un diagnostic d’infertilité inexpliquée.6 Il est inexpliqué parce que les médecins ne trouvent pas de raison évidente pour laquelle vous ou votre partenaire pourrait ne pas être en mesure de concevoir. Les médecins donnent souvent des conseils pour continuer à essayer de concevoir en ayant des rapports sexuels réguliers et non protégés. Typiquement, après 2 ans d’essai naturels, la FIV peut être proposée comme alternative. Il n’y a rien de plus frustrant quand la seule réponse est d’attendre et de voir. L’infertilité inexpliquée n’est pas une maladie, il n’existe donc pas de traitement, mais il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour obtenir plus d’informations sur votre fertilité.

Avec un diagnostic d’infertilité inexpliquée, vous et votre partenaire pouvez vous pencher sur plusieurs facteurs qui, cumulés, peuvent améliorer vos chances de concevoir un enfant. Il existe un certain nombre de problèmes hormonaux et dans les premiers stades où on se demande pourquoi la conception ne se produit pas, il est utile de vérifier et de surveiller ceux liés à l’ovulation. Les femmes peuvent penser qu’elles connaissent leur longueur de cycle et quand leur phase fertile se produit, mais une erreur dans leurs calculs peut potentiellement affecter leurs chances de concevoir. Avec un déclin croissant de la fertilité avec l’âge, il est important de couvrir autant de paramètres que possible.

Infertilité inexpliquée
Hormones de fertilité

Hormones de fertilité – test à domicile

L’hormone lutéinisante (LH) est le marqueur le plus précis d’une ovulation imminente. Les tests d’ovulation traditionnels mesurent la LH sur un certain nombre de jours et fournissent des résultats qualitatifs lorsque la concentration de LH atteint un certain niveau. Des symboles indique que la fertilité est élevée quand la concentration de LH dans l’urine augmente. Beaucoup de femmes signalent que ces tests ne fonctionnent pas pour elles. Les femmes ont une certaine quantité de LH dans leur urine au début du cycle, qui est appelé le taux de base, mais il existe malheureusement des variations dans ce taux de base d’une femme à une autre mais aussi d’un cycle à un autre.

Certaines femmes ont un taux de base LH très élevé, par exemple les femmes souffrant de SOPK. D’autres ont des taux de base très bas. Par conséquent, pour certaines femmes ces tests pourraient se montrer toujours positif et pour d’autres toujours négatifs.

Il n’y a pas seulement des variations dans les taux de concentration de LH mais aussi dans le type de courbe de LH, certaines femmes ont un pic, d’autres 2 ou même plusieurs pics. 19% des femmes présentent un petit pic de LH, mais seulement 44% des cycles chez les femmes correspondent à la courbe classique, qui est une ligne de base faible, un seul pic de LH et un retour au niveau de la ligne de base.

Mylotus est un nouveau dispositif personnalisé de test et de suivi de la fertilité. Il montre ce qui se passe dans votre corps avec vos hormones de fertilité. Il vous permet de mesurer vos taux de concentration d’hormone de fertilité à la maison en vous donnant plus d’informations et plus souvent que les tests d’ovulation classiques. Mylotus fournit un résultat de fertilité «+» ou «-» et montre la quantité de LH dans votre urine. Comme Mylotus ous permet de tester l’ensemble du cycle menstruel, vous pouvez construire un aperçu complet de votre profil LH et vérifier ce profil par rapport aux cycles précédents. Cela permet de mettre en évidence le type de poussée LH que vous avez et peut fournir des informations utiles pour votre médecin.

Plusieurs articles de recherche publiés montrent l’importance de savoir quel type de poussée LH et si ce modèle est similaire pour chaque cycle. Les informations sur les taux de base, l’augmentation du niveau de base pendant votre poussée de LH, l’augmentation du taux durant votre poussée de LH et si vous avez ou non plusieurs poussées peuvent fournir des informations utiles pour les experts de la fertilité car certains modèles sont liés à la probabilité de conception dans ce cycle. Connaître votre niveau de concentration de LH et identifier votre profil LH personnel vous aidera à améliorer vos chances de conception.

Profil-lh

1 Mascarahas et al., World Health Organisation report looking at regional, national, and global trends using data from 227 health studies from 190 countries; PLOS 2012.
2 Moghadam et al., The global trend of infertility: an original review and meta-analysis; International Journal of Epidemiologic; Reaserch 2014.
3 Agarwal et al., A unique view on male infertility around the globe; Reprod Biol Endocrinol 2015.
4 www.nhs.uk/conditions/polycycstic-ovary-cycndrome-pcos/
5 Dunson et al., Changes with age in the level and duration of fertility in the menstrual cycle; Human Reproduction 2002.
6 NICE Fertility Guidelines 2013
7 Stanger et al., Reduced in-vitro fertilisation of human oocytes from patients with raised basal luteinising hormone levels during the follicular phase; British Journal of Obstetrics and Gynaecology 1985

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment, mais si vous le faites, vous risquez de perdre certaines fonctionnalités de notre site.
Plus d'informations peuvent être trouvées dans notre Politique sur les cookies. Accepter